lundi 2 janvier 2017

Romarin glacé



     Ah! l'été, les barbecues, les ratatouilles, les herbes de Provence et le romarin ! Une simple branche ajoutée au plat et tout prend une saveur estivale.

    Et pourtant, notre aromate aussi subit les rigueurs de l'hiver. Colonisé par ces milles éclats de glace, comme autant de constructions miniatures, le romarin se fait terre d’accueil pour ces témoins éphémères des premiers frimas.

   Loin de se décourager, jusqu'au soleil revenant du printemps il survivra. Prêt à nous délivrer ses huiles, essentielles à nos recettes ensoleillées.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire